Background gradient

Bienvenue dans la 3ème dimension ! Modifier l'article

Publié par Suisei à 18:29

Bonjour tout le monde !

Aujourd'hui, nous changeons un peu d'air. Depuis le temps que je dis qu'il faut que je me mette à la 3D, je m'y suis enfin mise sérieusement. Depuis jeudi soir, j'apprends à me servir de Maya grâce au tuto de Linko sur le Site du Zéro.
Jeudi et vendredi, j'ai avalé la partie sur les outils de base et les polygones primitifs et j'ai consacré une bonne partie de mon week-end à la réalisation d'un TP personnalisé avec un pont art-déco improvisé. Sauf pour les haubans. Il m'a fallu faire quelques lignes de calcul trigonométrique histoire de les positionner correctement. Un peu de gymnastique neuronale, ça peut pas faire de mal. :p

Pour le peu que j'en ai vu pour le moment, ce soft mérite bien sa réputation. Avec son système de duplication, d'arborescence et de références d'objets, on peu aisément sur-multiplier les détails... Quitte à faire souffrir l'ordinateur... ^^' Vos PC pourront peut-être faire tourner des jeux vidéo avec autant de polygones dans un siècle. En attendant on garde ce genre de modèle juste pour faire des illustrations ou des films d'animation à gros budget. J'ai un peu abusé sur la quantité. ^^'
Il va falloir que j'apprenne à optimiser mon utilisation du logiciel, autrement, je n'aurai aucune chance d'intégrer ce truc dans un décor complet. Oui, je comptais bien allonger la sauce avant de passer aux chapitres sur la modélisation, l'élément le plus compliqué étant fait.

Trêve de bavardage, voici la bête.
Pont entièrement réalisé avec des polygones primitifs : parallélépipèdes, cylindres, tuyaux, prismes et pyramides. Le style art-déco se prête bien à ce genre d'exercice.
Je re-bricolerai p'tet bien le tablier histoire de lui donner plus d'épaisseur.

Cliquez sur les images pour agrandir.









EDIT 28/05/2012

J'ai trouvé une solution pour alléger la charge de mon coucou plus vite que je le pensais. Il suffisait de placer les objets très détaillés sur des calques que l'on masque le temps d'assembler et cadrer les gros objets et de ne les afficher qu'au moment du rendu.
Le gain de performances est clairement ressenti, ce qui offre tout de suite beaucoup plus de liberté.
Du coup, j'ai pu recadrer le pont à ma convenance et mettre un peu plus en valeur les plus petits détails.
Non ! Mon coucou n'a pas encore atteint ses limites ! >3





FIN-EDIT Voilà pour cette semaine. A bientôt ! ^^

Suisei

Libellés : ,

5 Bafouilles

Majora a dit…

Il faut une config assez solide pour faire joujou avec Maya ?
27 mai 2012 à 20:43

Suisei a dit…

Non, même pas. Un PC récent très commun suffit amplement.
La config de mon coucou (qui commence à avoir de l'âge) doit être très répandue dans le commerce à l'heure qu'il est et pour pas cher. Sans compter qu'il a une carte graphique très pourrie, élément pourtant crucial en infographie 3D. x)
Après, tout dépend de la quantité de polygones avec laquelle tu travailles. Plus tu en as plus ce sera lent. D'où la mécanique des références : tu peux travailler sur chaque objet avec un petit fichier indépendant (les modification se répercute partout où tu as placé la référence) et n'ouvrir ta grosse scène que pour organiser tes objets et faire le rendu final.
L'idéal est effectivement d'avoir la plus grosse configuration possible afin d'augmenter ta marge de liberté. Mais ça, c'est pareil pour tout. ;)
27 mai 2012 à 21:29

Christian a dit…

Je te suggère quand même d'essayer un jour 3DS Max, du même éditeur (Autodesk) qui me semble beaucoup plus adapté à tes projets. En effet, c'est un soft beaucoup plus porté sur le jeu vidéo et la modélisation pure que Maya qui lui est plus spécialisé dans l'animation. Pour info, les professionnels utilisent quand même plus Max que Maya. Ses fonctions très mathématiques te plairaient certainement. Je l'utilise depuis sa version 4 (2001-2002) et j'en suis à la 2012.
Les interfaces sont différentes, certains raccourcis clavier aussi, mais c'est quand même la Rolls des soft 3D. Tu peux toujours prendre la version à 30 jours pour te faire une idée. De plus sur le net, il y a 100 fois plus (si ce n'est pas 1000) de tutos que pour Maya.
Attends bien sûr ta nouvelle bête, je ne voudrais pas être responsable de la fonte de ton vieux Mac.
N'oublie pas non plus d'essayer Mudbox, de chez Autodesk aussi, très complémentaire de Max ou de Maya, on peut travailler sur les deux softs en même temps, c'est pas beau ?
Bon, j'arrête mon roman, mais aussi, c'est de ta faute, quelle idée de se lancer dans la 3d, je ne vais plus te lâcher maintenant.:D
5 juin 2012 à 19:31

Suisei a dit…

Bah ! C'est pas comme si ça me gênait. xD
3DS Max, pourquoi pas.
J'ai commencé par Maya parce que j'ai découvert en premier et parce qu'il y a une version Mac.
J'aime pas trop travailler sur ma partition Windows (elle n'est pas aménagée comme un chez moi contrairement à ma partition Mac), mais ce serait bête de ne pas essayer. Je compte bien installer une partition Seven toute fraiche sur mon futur coucou. Ce sera l'occasion d'essayer.
Pour le moment, j'ai commencé avec Maya, je m'en contente donc, au moins le temps d'en faire le tour. ^^
5 juin 2012 à 23:44

J'aime tout les détails. :)
16 mars 2015 à 14:49

Bafouiller